La position de la JEPA

Texte de la JEPA sur le FCFA

On a nous longtemps fait croire que le franc CFA gardé dans les comptes d’opérations en France (et pas en Afrique) permettait aux africains francophones d’avoir une monnaie stable. Nous savons malheureusement qu’entre Etats, il n’y a pas d’amitié mais que les intérêts priment.

Surtout, Si La France prétendait aider les africains, ce francs CFA devrait plutôt se retrouver dans une banque pour générer des intérêts utiles au développement du continent. Malheureusement La France place cet argent sur les marchés et prend une infirme partie des intérêts générés pour prétendre apporter aux africains naïfs de l’aide au développement. La JEPA dénonce avec vigueur ce holdup qui n’a que trop longtemps durée et demande instamment au gouvernement français de rétrocéder aux africains leur dus.

Il faut noter que le franc CFA est un obstacle au développement de l’Afrique. La majorité de pays de la zone franc occupe les vingt dernières places du classement de L’IHD (indice de développement humain) 2017.

La zone franc CFA dans son ensemble crée moins de richesse que le Ghana ou le Nigeria. La mal gouvernance et l’absence d’alternative réelle font partie des maux dont souffre le continent. Même si nous d’avis qu’une colonie ne saurait prétendre à une bonne gestion, nous interrogeons ceux de nos dirigeants qui refusent de s’affranchir de la France-Afrique ou de l’impérialisme.