Les leaders panafricains

Les Héros de L'Afrique

Kwameh Nkrumah
né le 21 septembre 1909 à Nkroful et mort le 27 avril 1972 à Bucarest, est un homme d'État indépendantiste et panafricaniste qui dirigea le Ghana indépendant, d'abord comme Premier ministre de 1957 à 1960, puis en qualité de président de la République de 1960 à 1966, puis en qualité de président de la République de 1960 à 1966
Sekou Toure
Il a conduit la Guinée à l'indépendance, en 1958, s'éteint à l'âge de 62 ans. Une semaine plus tard, le 3 avril 1984, un coup d'État militaire orchestré par Lansana Conté renverse le gouvernement. Lui qui est pressenti pour diriger l'Organisation de l'unité africaine, éprouve un malaise le 25 mars 1984.
Patrice Lumumba
D'employé des postes à Premier ministre du Congo indépendant en quelques années : Patrice Lumumba, l'autodidacte, a mis toute ses forces dans la lutte contre le colonialisme, ne reculant devant aucun sacrifice. Patrice Émery Lumumba est né sous le nom d'Elias Okitasombo le 2 juillet 1925, à Onalua, un village du Kasaï oriental.
Thomas Sankara
le Capitaine
né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le 15 octobre 1987 à Ouagadougou au Burkina Faso, est un homme d'État anti-impérialiste, révolutionnaire, socialiste, panafricaniste et tiers-mondiste voltaïque, puis burkinabè, chef de l’État de la République de Haute-Volta
Muammar Kadhafi
Mouammar Kadhafi, né vers 1942 à Qasr Abou Hadi et mort le 20 octobre 2011 dans les environs de Syrte est un militaire, homme d'État et idéologue libyen. Officier des forces armées libyennes, Kadhafi arrive au pouvoir lors du coup d'État de 1969, qui renverse la monarchie. Le guide de la révolution de la Jamahiriya arabe libyenne et dirigeant de la Libye de 1969 à 2011.
Nelson Mandela
Nelson Rolihlahla Mandela est né dans l'ancien Bantoustan, en Afrique du Sud. Son père était l'un des chefs de l'ethnie Xhosa. Après avoir obtenu un diplôme en droit en 1942 à l'Université du Witwatersrand de Johannesburg, il entre à l'ANC (l'African National Congress) qui est alors un parti politique modéré de la bourgeoisie noire.
Frantz Fanon
Comment guérir le colonisé de son aliénation ? Telle est la question à laquelle n’aura de cesse de répondre le psychiatre martiniquais Frantz Fanon. Source d’inspiration pour les postcolonial studies, son œuvre est mal connue en France. Cinquante ans après sa mort, retour sur une pensée aussi dérangeante qu’actuelle.
Aminata Traore
Née en 1947 à Bamako, Aminata Dramane Traoré est écrivain et a été ministre de la Culture et du Tourisme du Mali (de 1997 à 2000) sous la présidence d'Alpha Oumar Konaré. Titulaire d'un doctorat de troisième cycle en psychologie sociale et d'un diplôme de psychopathologie, elle a été chercheur en sciences sociales à l'Institut d'ethnosociologie de l'université d'Abidjan (1974-1988).
Kemi Seba
Kémi Séba, de son vrai nom Stellio Gilles Robert Capo Chichi, né le 9 décembre 1981 à Strasbourg, est un activiste anticolonialiste et essayiste franco-béninois, figure du radicalisme noir et du panafricanisme contemporain. Français d’origine béninoise, Kémi Séba est une des figures de proue de la lutte contre le franc CFA. Condamné par le passé pour antisémitisme, ce militant sulfureux de la cause noire a trouvé un allié précieux dans le Mouvement 5 étoiles.
Cheikh Anta Diop
Cheikh Anta Diop naît en 1923 dans un petit village du Sénégal, Caytou. L'Afrique est sous la domination coloniale européenne qui a pris le relai de la traite négrière atlantique commencée au 16ème siècle. La violence dont l'Afrique est l'objet, n'est pas de nature exclusivement militaire, politique et économique.C'est donc dans un contexte singulièrement hostile et obscurantiste que Cheikh Anta Diop est conduit à remettre en cause, par une investigation scientifique méthodique, les fondements mêmes de la culture occidentale relatifs à la genèse de l'humanité et de la civilisation.
Gamal Abdel Nasser
Gamal Abdel Nasser Hussein, né le 15 janvier 1918 à Alexandrie et mort le 28 septembre 1970 au Caire, est un homme d'État égyptien. Il fut le second président de la République d'Égypte de 1956 à sa mort. Après une carrière militaire, il organisa en 1952 le renversement de la monarchie et accéda au pouvoir. Ayant renversé le roi Farouk 1er et dirigé le pays en maître absolu, il a joui jusqu'à sa mort d'une immense popularité dans son pays comme dans le monde arabe.
Laurent Gbagbo
Laurent Koudou Gbagbo (né le 31 mai 1945) est le président de la Côte d'Ivoire depuis 2000. Originaire de Mama (village de la sous-préfecture de Ouragahio, département de Gagnoa), il a épousé en secondes noces Simone Ehivet Gbagbo, syndicaliste marxiste, très proche des milieux évangéliques états-uniens.Il obtient son baccalauréat de philosophie au lycée classique d'Abidjan en 1965, puis une licence d'histoire à l'Université d'Abidjan en 1969. Il devient en 1970 professeur d'histoire au lycée classique Abidjan Cocody. Chercheur à l'Institut d'Histoire, d'Art et d'Archéologie africaine (IHAAA) à partir de 1974, Gbagbo est également titulaire d'une maitrise d'histoire de la Sorbonne.

Nous ne pouvons pas citer tous ces hommes qui de près ou de loin ont marque de façon positive le continent Africain. Nous pensons également à Robert Mugabe, Leopold Sedar Sengor et tous ceux qui dans leur vie au quotidien posent des actes qui peuvent redynamiser le continent Africain.